Inicio > Letras de Canciones, Uncategorized > Letra de: Nous : IAM

Letra de: Nous : IAM

ALBUM   Revoir Un Printemps
TEMA   Nous
AUTOR   IAM

Letra De Nous

Kayna Samet:

Ouais, t'en sais quoi, c' qu' on a dans l'ventre

Et c' qui ronge á sang nos vies

Ouais, mec, t'en sais quoi

Qu'est ce que t' inventes á faire de nous une phobie

C'est…. Fils d'immigres, familles nombreuses

Du fin fond des cites dortoirs

Jusqu' á notre dernier souffle, on gard'ra espoir

{Refrain:}

Generation lassee d'etre blasee

Regards froids et tetes rasees

Les pieds dans la boue au fond d'la fosse

On grimpe aux barbeles par la force, ouais…

Generation, lassee d'etre blasee

Metisses, meteques ou basanes

On marche avec des trous au fond des poches

Mais on grimpe aux barbeles par la force, ouais. …

Akhenaton:

Regardes nous a-t-on l'air de français d'souche

Ou de suspects á l'occasion, disons ce fosse d'sous

C'est la trappe qu' on actionne, et not'sang c'est le soufre, impossible

De dialoguer, entre nos verbes c'est le gouffre, le temps m'essouffle

Nous, otages de Ronald, not' reverend Moon

C'est fou ! Qui aurait pu dire qu' on se serait fait niquer un beau jour par un clown

Bombardes d'crack, sous les pas, les doses et les pipes craquent

Bagarres au Cutter dont nos corps affichent les stigmates

Nous, dont les caisses font qu' les flics matent

Rien d'beau s'assort á nos gueules, et l'fisc fait sa partie d'maths

Repas d'maman gaches par une O.D. de Kit Kat

On avance cagoules, un sale vecu jonche de fric-frac

Nous le sujet tabou dans leur bouche dire qu' on est bien

C'est l'drame, ils rappliquent seulement si ça crame

La vie e! st court e, ils captent pas qu' on soit si speed

Ils comprennent pas qu'des freres et soeurs disciplines defient leurs stupides statistiques

Nous, enfants d'hier, peres aujourd'hui

La mauvaise graine se repand, dur de la faire taire aujourd'hui

Ca á l'air tranquille comme ça, toi, tu subis les fouilles

Y'a un monde entre nous, c'est vrai, qu'est ce que tu casses les couilles !

Nous, mefiants depuis qu' on est ecoliers, vrais

Sinceres, entiers, patients, francs du collier

Quand meme faut pas deconner car ce sont nos menages qui consomment

La rage nous consume, quand ça va mal, c'est nous qu' on sonne

Depuis l'enfance, ce sont le memes, c'est nous qu' on somme pour y remedier :

Un bon cocktail de voyelles et de consonnes

La bombe agricole, Nous

{au Refrain}

Shurik' n:

Nous, enfants des halls gris d'ici et d'ailleurs grains de riz

Dans le rouage, digue où font naufrage leurs exquis

Plein de peur, l'inconnu qui derange s'extirpant doucement de la fange

Pas prevu au depart, chaque reussite a sa place dans un Strange

Fils du Vietnam urbain, des cales plein les mains, fiers en diable

Plus capables que coupables

Ils le cachent car ils savent que meme les pieds dans le sable

Leur ciel est touchable comme leurs chaises et leurs billets

Sans se plier ni piller

Nous, l'sang des deracines au trace dessine á l'encre

Magique defiant leur logique beaucoup ont resiste

Mais peu l'ebruitent, seuls les bris de vitres suscitent l'interet

De l'oeil vicieux de la tele au sensas attelee

Enfant de mensonges, cent fois seculaires

Fruits des centres de tri où on eloigne les cerfs des hautes! spheres

Où seul l'elite passe la barriere pendant que nos peres cassent de la pierre

Parce que personne veut le faire

Et je dis personne pour le con qui clame qu' on vole son salaire

Nous, dont ils savent peu et parlent trop, la hotte accrochee dans le dos

Faut au moins ça pour tout ce qu' on porte comme chapeaux

J'avoue que parfois que c'est de l'interieur que frappe le couteau

Et les meilleurs tombent servant de repas aux infos

Nous, autodidactes au salade, preferant l'acte c'est parce qu' on

En est pas qu' on tire la cloche avant la debacle

Cruel dernier acte eclectique la masse se deplace perà§ue comme une menace

Nous, le reflet dans leur glace

Kayna Samet:

On pousse, comme la mauvaise herbe, on sait dejá

C' que le sort nous reserve á chaque faux pas

T' inquietes, on a nos reserves de coups d'eclats

(Meme), si toi, tu t'enerves, nous on s'en bat

On pousse, comme la mauvaise herbe, on sait dejá

C' que le sort nous reserve á chaque faux pas

T' inquietes, on a nos reserves de coups d'eclats

(Meme), si toi, tu t'enerves, nous on s'en bat

Anuncios
  1. Aún no hay comentarios.
  1. No trackbacks yet.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: